La Comédie-Française (une salle d’hyprocrites mais une scène talentueuse)

thumb-la-comedie-francaise---presentation-et-histoire-2751.jpg

La Comédie Française … Oui … C’est beau hein ?
C’est aussi bien, lors de dîners en ville, de dire « Oui, je suis allé voir […] à la Comédie-Française ». Ça donne bien !
Mais le problème, c’est que maintenant, on va à la Comédie Française parce qu’il FAUT y aller, parce qu’elle fait presque partie de notre patrimoine ! On entre donc dans une salle qui ne connaît pas énormément le théâtre, certains même qui ne savent pas se tenir assis pendant 2h ! Alors quand c’est pour voir Andromaque, de Racine, avec un texte plutôt dur si on ne s’y connaît pas, ça peut paraître long, je comprends … Mais dans ce cas-là on ne vient pas !
Ils osent ! Ils osent venir, s’asseoir, parler, bouger, faire du bruit, machouiller leur chewing-gum, soupirer, et dire à leurs voisins « ça ne dure que 2h, c’est bientôt fini » alors qu’Oreste devient fou sur scène, et après tout ça, ils osent APPLAUDIR avec de grands sourires, avec leurs mines « j’ai adoré, j’ai tout suivi, j’ai tout compris, vive Racine ! » alors qu’ils ne peuvent même pas raconter ce qu’ils viennent de voir ! Ils osent Applaudir à tout rompre, jusqu’à « demander » cinq rappels !

Voilà ce qui arrive dans cette salle, juste parce qu’elle s’appelle « La Comédie-Française ».

Autre chose m’énerve ; la fausse jovialité qui règne au sein de la Comédie-Française … Regardez les Molières ; le discours de Muriel Mayette, administratrice de la Comédie-Française, lorsqu’elle a reçu le Molière du théâtre public « nous sommes une famille, une troupe, soudés … » (ou quelque chose du genre). Mais … j’ai eu envie de m’indigner : je trouve cela faux ! et archi-faux ! Enfin, je vous entends d’ici dire « tu n’en sais rien, tu as 15 ans, et tout ce que tu as fait à la Comédie-Française, c’est être spectateur ». Ce que je veux dire, simplement, c’est ce faux ton que j’attribue à Muriel Mayette … car les acteurs qui sont au Français ne sont pas si amis que ça … pourquoi dis-je ça ? Pour la bonne raison qu’ils se mettent à la porte entre eux … Lisez ça, ce sera sûrement mieux expliqué …

Alors, toujours une bonne entente, à la Comédie-Française ?

Bien sûr, je ne peux me permettre de laisser mon article se finir ainsi. Il faut que je parle du talent … Car lorsqu’on va dans cette salle (et cela est peut-être en contradiction avec tout ce que j’ai pu dire) on est assuré d’y trouver un spectacle de qualité ; même si la mise en scène est trop compliquée (On ne badine pas avec l’amour), même si l’adaptation laisse à désirer (Les Oiseaux). On ressent toujours le talent des acteurs, mêlé à leur travail : et tout cela donne, en général, un très bon spectacle.
Au Français, j’ai des acteurs préférés … Tout d’abord, Léonie Simaga, qui m’a époustouflée dans Andromaque puis dans L’Opéra de Quat’sous ! Elle donne l’impression de tout savoir faire (tragique, pièces plus légères, chant …). Je la verrai bien dans une grande pièce tragique, telle que Phèdre… Après, bien sûr, il y a Denis Podalydès, qui brille toujours, qu’il joue (La Grande Magie) ou qu’il mette en scène (Cyrano de Bergerac). J’aime beaucoup Éric Ruf, qui me laisse un très beau souvenir en Pyrrhus, et un souvenir plus vague (trop jeune pour bien me rappeler) en Christian … Enfin, Cécile Brune, et sa voix sans pareille : une véritable voix de théâtre ; sans oublier son jeu de qualité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s