#OFF22 – Conseil de classe

Critique de Conseil de classe, de Geoffrey Rouge-Carrassat, vu le 16 juillet 2022 à 20h au Théâtre de la Reine Blanche
Interprété et mis en scène par Geoffrey Rouge-Carrassat

J’ai manqué plusieurs fois Conseil de classe qui avait fait beaucoup parler de lui il y a quelques années. C’est d’ailleurs par ce succès au Off que j’ai entendu parler pour la première fois de Geoffrey Rouge-Carrassat, me poussant à découvrir son spectacle Dépôt de bilan L’année dernière. Même si je reconnais avoir été plus déstabilisée que franchement convaincue, je garde le souvenir d’un vrai travail théâtral qui me donne envie de retrouver le comédien avec ce texte qui peut-être me parlera davantage.

Conseil de classe, c’est le spectacle qui permet à Geoffrey Rouge-Carrassat de dire à ses élèves ce qu’il n’a jamais pu leur dire, comme un règlement de compte avec les cancres, les agitateurs, les premiers de la classe, et même les invisibles. Son spectacle, inspiré de son expérience de professeur, est comme un exutoire. Il interroge le rapport professeur-élève, allant même jusqu’à endosser le costume de dresseur de fauves. Dans la cage, le fouet fend l’air, et les spectateurs attendent la sentence.

J’ai bien fait de revenir. Comme je m’y attendais, je suis d’autant plus sensible au spectacle que le sujet me parle davantage. Geoffrey Rouge-Carrassat est un artiste singulier, avec un univers à lui. Je reconnais sa patte, cette manière de faire spectacle avec le mobilier comme partenaires. Avec quelques tables et le double de chaises, il crée de vraies situations, et même de véritables partenaires de jeu. Cette puissance d’évocation, cette utilisation de l’espace, à la fois simple et intelligente, c’est clairement l’une des grandes forces de ce spectacle.

L’autre, c’est lui, assurément. Geoffrey Rouge-Carrassat est un comédien qui me fascine. Je retrouve avec un grand plaisir cette manière toute particulière de contrôler le rythme, s’autorisant des cassures brutales, allongeant soudain le temps, puis jouant à nouveau l’accélération. Il est le champion du flow rapide, il aime le manier avec des listes. Avec son physique étonnant, cette stature inflexible, et surtout cette intelligence qui émane de ses yeux, de ses traits, de ce sourire qui se dessine, à la fois fin et légèrement sarcastique, il n’est plus question de présence mais d’une invasion totale du plateau. Il capte tous les regards. Et l’assistance écoute la leçon. Une vraie leçon de théâtre.

Le professeur n’est pas forcément recommandable. Mais le comédien, si. Bravo ! ♥ ♥ ♥

Une réflexion sur “#OFF22 – Conseil de classe

  1. Vraiment à suivre, ce garçon ! J’avais vu Dépôt de bilan en 2021 à Avignon. Les deux autres de sa trilogie — belle performance que de les jouer dans la foulée — me l’ont confirmé.
    Et puis, un comédien dont on comprend chaque mot, c’est vraiment appréciable.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s