Tango Pasion, Folies Bergères

Tango Pasion Affiche

Critique de Tango Pasion, vu aux Folies Bergères le 8 février 2013
[ Avec ? ]

Je préviens d’avance que je n’ai jamais critiqué de spectacle de danse. A vrai dire, je n’en avais jamais vu. Je n’étais même pas sûre que ça me plairait. La danse, transmettre des émotions ? La danse, on doit s’ennuyer, non ? Pas de texte, pas d’histoire … ? J’ai pris une bonne claque. C’était vraiment remarquable.

Le tango, c’est un style. Un style où les femmes portent de belles robes rouge, verte, bleue, ou violette, avec des chaussures à talons. Un style où les hommes sont habillés élégamment, avec un costume souvent noir, mais parfois coloré lui aussi. Un style où les cheveux sont laqués ou attachés en chignon. Un style où la classe et l’élégance sont au rendez-vous, un style où le port de tête est impeccable, et où tous les protagonistes se tiennent extrêmement droit.

Le tango, c’est une danse. Une danse où l’homme et la femme sont partenaires, plus que jamais. Une danse lors de laquelle un jeu de séduction s’impose. Une danse où l’on croit avoir vaincu l’autre, l’avoir mis à nos pieds, mais où il se relève et revient pour danser encore, pour séduire encore. Une danse où les mains caressent le corps du partenaire, où les jupes volent, où les chemises sont ouvertes. Une danse où le jeu de jambes est incroyable et scotchant. Une danse où l’homme peut être aussi macho qu’il veut, mais où tout reste beau. Une danse où la femme tournoie, portée par l’homme, qui guide tout : elle peut se retrouvent dans ses bras, où portée au dessus de lui, ou encore, la tête à l’envers, toujours maintenue par ses soins. Une danse où aucun mouvement ne s’arrête jamais, où tout est incroyablement réglé.

Le tango, c’est une musique. Une musique tantôt pleine de vie, aux rythmes si reconnaissables, donnant envie de danser et de chanter, une musique brillante et gaie. Mais parfois, c’est aussi une musique plus lente, peut-être moins vive, avec plus de suspens. Alors l’histoire est différente. Alors la séduction est plus longue et plus difficile. Alors le jeu change.

Voilà ce que j’ai vu. J’ai vu un spectacle où le désir, la séduction, le sexe, et la sensualité étaient rois. Et lorsque je parle de sensualité … Elle émane réellement des danseurs. Ce n’est pas une impression : ils parviennet réellement à quelque chose de si fort, que c’est presque indécent pour le spectateur de regarder. J’ai vu un spectacle où les pas étaient d’une précisions et d’un naturel tels qu’on sort en souhaitant à notre tour nous mettre au tango. J’ai vu des danses où tous les couples étaient mélangés, où ils étaient parfaitement ensemble : le tout était vraimnet réussi. J’ai également vu des danses avec un seul couple sur scène. Ils ne s’arrêtaient à aucun moment de danser, ils occupaient tout l’espace, la lumière suivait leurs pas, nos yeux aussi … 

Si je pouvais, j’aimerais le revoir encore et encore. Et encore. Courez-y. ♥ ♥ ♥

tp_3__large.jpeg