Tout fout l’camp !, Vingtième Théâtre

56786.jpeg

Critique de Tout fout l’camp ! de Flannan Obé, vu le 19 décembre 2011 au Vingtième Théâtre
Flannan Obé seul en scène accompagné de Yves Meierhans, mis en scène par Jean-Marc Hoolbecq

Flannan Obé est un acteur que j’avais déjà vu lors d’un autre spectacle chanté : Lucienne et les garçons. J’avais déjà beaucoup aimé son jeu et sa voix. Ici, il nous présente un court récital de mélodies françaises, de chansons, et de texte de sa composition. Le répertoire est varié, et il chante aussi bien du Hugo que du Francis Blanche ou Rita Mitsuko.

Il a une voix absolument sublime, digne d’un chanteur d’opéra comme lorsqu’il entre sur un air de ravel au début du spectacle. Le rythme est bon, on ne s’ennuie à aucun moment ; il joue, il chante, il danse même parfois, sans montrer un signe de fatigue. Au milieu du spectacle, une « surprise » arrive : on entend alors un duo pour piano et violoncelle, que je ne saurais décrire autrement que par le mot « magnifique » … Je n’ai malheureusement pas le titre de ce morceau, ni le compositeur.

Les textes sont parfaitement choisis, les morceaux s’enchaînent bien. Cet acteur m’est très sympathique, surtout après son discours de fin, lorsqu’il a remercié différentes personnes dans la salle ; il était très naturel, semblait avoir beaucoup d’humour et surtout ne pas avoir les chevilles enflées, ce qui est un détail à ne pas négliger. 

Encore un artiste à suivre ! Vivement le prochain spectacle !

FlannanObeinterview9dec2011325x4891

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s